Le métier de plombier

Le saviez-vous ? Pour pouvoir devenir plombier, il faut avoir un accès à la profession. Et heureusement, car il s’agit d’un métier très technique pouvant toucher à plusieurs domaines différents dans une maison. Que l’on parle de plafonnage, d’électricité, de chauffage, de système sanitaire ou de cheminée, le plombier est aussi un chauffagiste et sera toujours un corps de métier compliqué.

Quelles sont les attributions premières du plombier ?

Lorsque l’on construit une maison, le plombier intervient à plusieurs moments sur votre chantier. En tout premier lieu, on aura l’occasion de discuter avec lui d’installation de chaudière, du type de chauffage voulut et de l’énergie que l’on aimerait installer dans son habitation. Une fois ces critères décidés, on pensera chauffage par le sol. Le veut-on au rez-de-chaussée ? au premier étage également ? quel budget avons-nous ? Et enfin, il s’agira d’installer les sanitaires, douches, lavabos et toilettes.

Qui a parlé d’un métier de tout repos ?

Le métier de plombier n’est pas de tout repos, il est même extrêmement exigeant physiquement et mentalement. Beaucoup de plombier amateur, ne faisant pas attention, se font mal à leur dos. C’est une des causes d’arrêt de maladie les plus fréquentes dans ce métier. Il faut également avoir des connaissances pointues dans différentes matières et ne pas se laisser submerger par les envies insolites des clients.

Le client est roi ?

Oui et non. Il faut pouvoir guider et conseiller la clientèle lorsque celle-ci a émis un budget. Au tout début, il faudra établir un bon devis. La base de la relation de confiance sera ce devis. Il n’entrainera aucune surprise pour le plombier comme pour le client. Le client s’attendra à avoir la facture avec le prix discuté sur le devis. S’il y a une surcharge de travail, il faudra en parler au client. Un bon dialogue amènera une solution pour les deux parties.

bernard

Leave a Reply

Your email address will not be published.