plomberie
Profil du professionnel

Le métier de plombier

Le saviez-vous ? Pour pouvoir devenir plombier, il faut avoir un accès à la profession. Et heureusement, car il s’agit d’un métier très technique pouvant toucher à plusieurs domaines différents dans une maison. Que l’on parle de plafonnage, d’électricité, de chauffage, de système sanitaire ou de cheminée, le plombier est aussi un chauffagiste et sera toujours un corps de métier compliqué.

Quelles sont les attributions premières du plombier ?

Lorsque l’on construit une maison, le plombier intervient à plusieurs moments sur votre chantier. En tout premier lieu, on aura l’occasion de discuter avec lui d’installation de chaudière, du type de chauffage voulut et de l’énergie que l’on aimerait installer dans son habitation. Une fois ces critères décidés, on pensera chauffage par le sol. Le veut-on au rez-de-chaussée ? au premier étage également ? quel budget avons-nous ? Et enfin, il s’agira d’installer les sanitaires, douches, lavabos et toilettes.

Qui a parlé d’un métier de tout repos ?

Le métier de plombier n’est pas de tout repos, il est même extrêmement exigeant physiquement et mentalement. Beaucoup de plombier amateur, ne faisant pas attention, se font mal à leur dos. C’est une des causes d’arrêt de maladie les plus fréquentes dans ce métier. Il faut également avoir des connaissances pointues dans différentes matières et ne pas se laisser submerger par les envies insolites des clients.

Le client est roi ?

Oui et non. Il faut pouvoir guider et conseiller la clientèle lorsque celle-ci a émis un budget. Au tout début, il faudra établir un bon devis. La base de la relation de confiance sera ce devis. Il n’entrainera aucune surprise pour le plombier comme pour le client. Le client s’attendra à avoir la facture avec le prix discuté sur le devis. S’il y a une surcharge de travail, il faudra en parler au client. Un bon dialogue amènera une solution pour les deux parties.

Profil du professionnel

Plombier professionnel, les détails sur le métier

Le plombier est responsable de toute l’installation sanitaire sur un chantier. Entrent dans cette fonction les tuyauteries pour alimenter toute la maison, que ce soit en eau, en gaz. Mais l’adduction s’accompagne également de l’évacuation. Il installe et répare également tout ce qui est chauffage et climatisation afin d’améliorer le confort.

Installation et réparation, première fonction du plombier

Le plombier professionnel est avant tout un installateur sanitaire. Avec ses connaissances en maçonnerie, il installe les appareils sanitaires dans la salle d’eau, ou la salle de bain, ainsi que dans la cuisine. Il encastre les tuyauteries dans les murs pour les baignoires, douche et évier pour les rendre plus charmants. Les canalisations apparentes gâchent un peu le rendu final. En tant que chauffagiste, il pose aussi les dispositifs de chauffage, que ce soit les chauffe-eaux ou les radiateurs dans toutes les pièces. Mais entre également dans ses fonctions la réparation. Il intervient sur des tuyaux bouchés, des appareils sanitaires défectueux, des robinets à remplacer. Bref, il effectue un suivi continu, de l’installation au dépannage.

Comment devenir plombier professionnel?

Le métier de plombier s’ouvre à tous ceux qui ont fini leur classe de troisième, après une étude de deux années. En obtenant un CAP, le plombier est immédiatement opérationnel pour intervenir au sein d’une équipe de BTP en tant qu’installateur. Il peut également continuer sa formation pour obtenir un brevet professionnel avec deux années supplémentaires, ou en optant pour une mention complémentaire avec une année. Le Bac pro de technicien de maintenance peut aussi ouvrir le chemin pour devenir plombier. Il peut choisir sa spécialisation, froid, chauffage, climatisation. Mais cette spécialisation n’empêche pas le plombier d’intervenir dans tous les autres domaines.

Conseils pour la pérennité du métier

L’expérience est le premier impératif. En tant que manuel, vous devez maîtriser votre art à la perfection. Il est toujours bon d’apprendre auprès des artisans expérimentés. Multipliez les stages pour compléter votre formation professionnelle. N’hésitez pas à vous inscrire en tant qu’apprenti avant d’obtenir le statut de salarié. Vous mettrez ces années d’expérience à votre profit.
Il ne suffit pas de réaliser des travaux de plomberie pour être un plombier professionnel. C’est aussi un métier qui nécessite des aptitudes de communication avec la clientèle. Vos services s’accompagnent nécessairement de conseils et de préconisations. Avec la multiplication des prestataires, vous devez développer un sens relationnel aigu. Des connaissances en marketing sont aussi importantes que le savoir-faire lui-même. Cette faculté est d’autant plus importante si vous projetez de vous mettre à votre compte.

Enfin, Il faut être multitâche pour pouvoir proposer un service aussi large que complet. Le mieux est d’être à la fois plombier, chauffagiste, et spécialiste du froid. Si vous vous cantonnez à une seule spécialité, vous réduisez votre champ d’intervention. La diversification est l’atout premier de la réussite. Vous voilà avec tous les conseils utiles pour faire décoller votre carrière. A vous de jouer !