plomberie
Profil du professionnel

Le métier de plombier

Le saviez-vous ? Pour pouvoir devenir plombier, il faut avoir un accès à la profession. Et heureusement, car il s’agit d’un métier très technique pouvant toucher à plusieurs domaines différents dans une maison. Que l’on parle de plafonnage, d’électricité, de chauffage, de système sanitaire ou de cheminée, le plombier est aussi un chauffagiste et sera toujours un corps de métier compliqué.

Quelles sont les attributions premières du plombier ?

Lorsque l’on construit une maison, le plombier intervient à plusieurs moments sur votre chantier. En tout premier lieu, on aura l’occasion de discuter avec lui d’installation de chaudière, du type de chauffage voulut et de l’énergie que l’on aimerait installer dans son habitation. Une fois ces critères décidés, on pensera chauffage par le sol. Le veut-on au rez-de-chaussée ? au premier étage également ? quel budget avons-nous ? Et enfin, il s’agira d’installer les sanitaires, douches, lavabos et toilettes.

Qui a parlé d’un métier de tout repos ?

Le métier de plombier n’est pas de tout repos, il est même extrêmement exigeant physiquement et mentalement. Beaucoup de plombier amateur, ne faisant pas attention, se font mal à leur dos. C’est une des causes d’arrêt de maladie les plus fréquentes dans ce métier. Il faut également avoir des connaissances pointues dans différentes matières et ne pas se laisser submerger par les envies insolites des clients.

Le client est roi ?

Oui et non. Il faut pouvoir guider et conseiller la clientèle lorsque celle-ci a émis un budget. Au tout début, il faudra établir un bon devis. La base de la relation de confiance sera ce devis. Il n’entrainera aucune surprise pour le plombier comme pour le client. Le client s’attendra à avoir la facture avec le prix discuté sur le devis. S’il y a une surcharge de travail, il faudra en parler au client. Un bon dialogue amènera une solution pour les deux parties.

probleme de plomberie
Les bons tuyaux

Quelles habitudes à opter pour éviter les problèmes de plomberie?

Pendant la construction d’une maison, l’installation de la plomberie doit se faire avec attention puisque c’est un élément indispensable de nombreux aspects d’une maison. Il a pour objectif d’éviter le problème au niveau de la tuyauterie qui peut arriver à faire appel à des plombiers experts et de lui payer un coût très élevé. Quoi qu’il en soit, il existe des solutions à adopter afin de ne pas tomber dans ce coup dur. Pour cela, nous allons présenter quelques comportements à opter pour faciliter la vie.

Les gestes à faire pour ne pas boucher les tuyaux.

Afin de faciliter le bon écoulement d’eau dans toutes les canalisations, veillez à débarrasser de tous les déchets ainsi que les restes de nourriture qui pourraient obstruer les tuyaux de l’évier ou du lavabo. Pour cela, il faut passer un coup d’éponge sur toutes les vaisselles pour enlever les restes dans les assiettes avant de les laver. Tout cela pour éviter les bouchons dans la tuyauterie. Pour celui de la douche, c’est exactement le même geste. Après avoir lavé les cheveux, il faut récupérer tous les cheveux tombés afin de ne pas boucher les canalisations.

L’utilisation d’une grille placée sur la voie d’évacuation parait la solution idéale lorsqu’il s’agit de ne jamais obstruer ses canalisations. Grâce à cet objet, toutes les malpropretés sont retenues. On peut dire que cet objet fait partie du plus grand accessoire pour éviter l’encombrement des canalisations. Notez bien, il faut vider et nettoyez la grille dès qu’elle est remplie pour que plus rien ne fasse obstacle à la bonne évacuation d’eau.

Des entretiens préventifs

Le problème de plomberie est rencontré dans presque tous les foyers. Sa cause est souvent due aux entretiens qui semblent négligés. De ce fait, pour un bon déroulement de l’entretien, suivez nos conseils :

  • Ne jamais jeter des restes d’aliments ou de l’eau graisseuse dans le creux d’évacuation de l’évier.
  • Ne jamais laisser les cheveux qui tombent se faire aspirer dans la grille d’évacuation de la douche.
  • Ne jamais jeter le papier-toilette utilisé et les serviettes hygiéniques dans la cuvette des WC.
  • Il faut également penser à nettoyer régulièrement l’intérieur de son chauffe-eau. C’est pour enlever le calcaire ou la rouille qui pourrait apparaitre au fil du temps.
  • Verser un peu de marcs de café dans les trous d’évacuation pour détacher les déchets collés sur les parois des tuyaux, mais également pour éloigner de mauvaises odeurs.
plomb
Confort & plomberie

Quand et comment refaire sa plomberie ?

Pour identifier les travaux plomberie nécessaires à réaliser, vous pouvez inspecter vous-même vos conduits comme vous pouvez également faire appel à un plombier professionnel.

Comme tous les autres composants de votre maison, les tuyaux et autres conduits vieillissent également. Il faut régulièrement les entretenir. Souvent oubliée, la plomberie nécessite un sérieux coup d’œil pour identifier les éventuels problèmes, présents ou futurs. Sans être un professionnel, vous pouvez vous-même identifier les signes avant-coureurs pour éviter les catastrophes et les inondations. Certains des travaux sont faciles à effectuer. Tout bricoleur pourrait en venir à bout. Mais il existe des travaux plus conséquents, vous n’avez d’autres choix que de faire appel au service d’un pro.

refaire sa plomberie : les signes qui ne trompent pas

Chez vous, ou lorsque vous visitez une maison à acheter, ouvrez bien les yeux, car il y a des signes qui ne trompent pas. D’abord, il y a la fuite évidente. Lorsque votre salle de bain ou votre cuisine est inondée, il s’agit évidemment d’un problème de plomberie. Si la maison n’est pas alimentée, il reste tout de même les traces d’écoulement qui forment des rouilles sur les tuyaux métalliques. Pour les autres conduits en PVC ou PER, ils sont moins visibles. La seule solution est d’activer l’alimentation. Pour les tuyaux encastrés, la présence de trace et de moisissures le long du mur vous laisse entrevoir des travaux de plomberie.

Il se peut également que vous ayez déjà fait des travaux antérieurement. Habituellement, ce sont les mêmes problèmes qui reviennent. Vérifiez que les soudures ou les colles n’ont pas cédé avec le temps. Si c’est le cas, il faudra envisager de refaire votre plomberie, en partie ou en totalité.

Un problème de plomberie qui dure va générer une odeur de moisi dans la pièce concernée. Cela peut être une fuite de tuyau ou une évacuation bouchée. Pensez à vérifier leur état dès que vous sentez une odeur bizarre liée à l’humidité.

refaire sa plomberie : les travaux que vous pouvez faire

Pour les évacuations bouchées et les fuites apparentes, vous pouvez facilement les réparer. Il existe des kits de débouchage avec un mode d’emploi facile à utiliser. Vous pouvez utiliser la bonne vieille méthode du déboucheur pour améliorer la plomberie douche, que vous pouvez coupler avec les produits de débouchage disponibles dans tous les magasins de bricolage et les supermarchés. Pour les fuites, des colles sont disponibles pour les colmater de façon définitive ou provisoire. Avec les outils nécessaires, il vous est aussi possible de remplacer une partie de votre plomberie pour baignoire, à condition d’avoir la forme et la volonté. En tout cas, réaliser vous-même ces travaux peut vous faire faire une économie considérable.

Les travaux qui nécessitent l’intervention d’un pro

Malgré toute votre volonté, il y a des travaux que vous ne pourrez jamais faire vous-même et qui nécessitent un budget spécial. La plomberie au plafond étant difficile d’accès, il serait plus opportun de la laisser à un plombier professionnel. Les tuyaux encastrés nécessitent des connaissances, à la fois en plomberie et en maçonnerie. C’est d’autant plus utile lorsque les fils électriques sont également encastrés. Vous éviterez tout risque d’électrocution, ou juste pour ne pas abîmer votre circuit électrique. Lorsque vos conduits sont relativement anciens, pensez à la rénovation plomberie totale pour éviter les problèmes à répétition. Sachez qu’il existe des aides provenant des allocations sociales pour les travaux d’amélioration. Vous pouvez demander les informations utiles auprès de votre caisse mutuelle ou votre commune pour en profiter.

budget plomberie
Les bons tuyaux

Travaux de plomberie : le budget nécessaire pour une rénovation

Parmi les travaux les plus conséquents se dégagent ceux relatifs à la plomberie. Si le colmatage de tuyau peut être effectué par n’importe quel bricoleur avec un petit budget, il existe d’autres travaux qui sont relativement plus difficiles, et donc plus chers. Pour vous aider à avoir une idée pour le budget de ces rénovations, voici les tarifs estimatifs auxquels vous devez vous attendre pour chaque poste. Bien évidemment, les prix restent purement indicatifs. Néanmoins, vous saurez déjà à quoi vous attendre.

Travaux de plomberie : La rénovation complète

Lorsque vous décidez d’acheter une maison ancienne, les rénovations sont courantes. Outre l’électricité, refaire sa plomberie peut s’avérer nécessaire. Remplacement de sanitaires, curage des évacuations, ou tout simplement refonte des systèmes d’alimentation, l’ensemble de ces travaux affiche globalement des tarifs avoisinant les 10 000€, équipement et mains d’œuvre compris. La remise en état complète implique la pose et la finition dont seul un professionnel de la plomberie a la pleine faculté. Il faut en effet avoir des connaissances approfondies, en plomberie, mais également en maçonnerie. Pour des matériels de plomberie  high-tech impliquant l’électronique,  il faudra peut-être même songer à faire appel à un spécialiste mandaté par le fabricant. Cela peut vous engager des frais supplémentaires dans ce cas.

Travaux de plomberie : Le remplacement isolé

Selon le modèle, le remplacement d’un lavabo vous coute entre 300 et 500€. L’installation de vasques encastrées est la plus importante pour un ensemble soigné et efficace à la fois. Pour un simple lave-main, vous pourrez le poser vous-même puisqu’il n’entraîne aucun travaux de maçonnerie, à condition d’avoir les équipements nécessaires pour la fixation et le raccordement au réseau. Pour les toilettes, le même tarif peut être appliqué, soit autour des 250 à 300€. Pour la rénovation salle de bain, l’installation d’un nouveau chauffe-eau est sans doute le poste le plus gourmand puisque le prix peut grimper au-delà des 1000€. Vous avez le choix entre les ballons classiques et les chauffe-eaux solaires,  économiques mais  chers à l’achat. Votre eau chaude dépendra également de la météo.

Travaux de plomberie : Les travaux d’entretien

Pour une plomberie qui fuit, vous ne risquez généralement pas des investissements colossaux, surtout si vos tuyaux sont apparents. Il est même possible de réaliser les réparations de vos propres mains. Les magasins de bricolage proposent des kits de réparation rapide pour arriver à bout d’une plomberie qui refoule ou d’un tuyau troué. Pour quelques vingtaines d’euros, vous pouvez constituer une trousse de secours pour les cas les plus simples. Néanmoins, cela reste une solution provisoire. Une canalisation colmatée ne durera pas assez longtemps. Il faut penser à refaire sa plomberie le plus tôt possible pour éviter que la situation ne se dégrade.

Vous avez désormais les chiffres en tête pour estimer à peu près le budget des rénovations de plomberie chez vous. Mais pour davantage de précision, il est préférable de mandater plusieurs professionnels pour fixer des devis clairs pour les travaux que vous envisagez. Vous n’aurez plus qu’à choisir le moins cher, tout en vous assurant que le travail sera bien fait.

installation de robinet
Confort & plomberie

Comment installer son robinet ?

Que ce soit pour un bâtiment d’habitation que pour un bâtiment administratif, toute construction ne peut être séparée d’une salle d’eau ou d’une cuisine. La plomberie est donc l’un des éléments fondamentaux d’un habitat. Quelques fois, une famille souhaite remplacer son robinet usé ou seulement le changer en un autre beaucoup plus moderne et tendance.

De plus, étant donné de l’évolution de la technologie actuelle, un large choix de robinet est proposé aux clients afin qu’ils choisissent le meilleur pour sa maison, selon son budget. Que ce soit à la cuisine ou dans les salles d’eau, le robinet assure également l’esthétique de la pièce.

Si vous souhaitez remplacer votre robinet, vous devrez tout d’abord démonter l’existant. Quelques techniques vous sont montrées pour que vous puissiez vous-même démonter et installer votre robinet.

Démonter soi-même son robinet

Dans la plupart du temps, le démontage d’un robinet n’est pas une tâche difficile pour une personne particulière. Avant d’effectuer le démontage d’un robinet, vous êtes tout d’abord invités à couper l’eau à son arrivée de votre maison. Ensuite, il est également indispensable de faire retomber la pression de vos canalisations en ouvrant un de vos robinets.

Une fois que vous constatez que l’eau ne coule plus, vous pourrez le refermer. Les préparations finies, vous entamez maintenant au démontage de l’appareil. Pour se faire, en premier lieu, enlevez les écrous qui fixent les flexibles aux conduites d’arrivée d’eau. En second lieu, utilisez votre tournevis pour enlever la vis fixant la tige de commande avec la bonde à rotule.

Surtout, tâchez de ne pas perdre cette vis, vous en aurez besoin pour la nouvelle installation. Après avoir enlevé la tige de commande de la bonde, vous devrez détacher le robinet de sa fixation à l’aide de votre clé mollette. Une fois que le robinet n’est plus fixé à votre évier, vous pourrez la détacher facilement. Il est toujours mieux de bien nettoyer les surfaces de l’emplacement du robinet à cause des saletés ou des tartes qui y sont restées. En effet, démonter un robinet nécessite l’utilisation de quelques matériels.

Pour tout souci, n’hésitez pas à contacter votre plombier, il restera à votre écoute pour tout type de demande. En demeurant à Paris, vous pourrez facilement faire appel à votre plombier Paris 15, il vous rejoindra afin de vous apporter le maximum d’aide nécessaire.

Installer soi-même son robinet

Avant toute installation, vous êtes conseillés de couper l’arrivée de l’eau. Pour que votre nouveau robinet soit bien compatible, n’effectuez aucune erreur en prenant les mesures des canalisations. N’oubliez pas également l’installation des filtres pour que votre mitigeur soit protégé des impuretés.

Il est préférable que vous utilisiez les raccords excentrés pour éviter tout problème sur les entraxes pendant votre installation. Vous pourrez rencontrer une large gamme de mitigeurs dans vos magasins tels que les mitigeurs avec un capteur ou en cascade. Pour votre nouvelle installation, tout d’abord, travaillez sur l’assemblage du robinet mitigeur, en reliant tous les éléments qui le constituent.

Après avoir relié l’évier et le robinet par leur joint, vous pourrez facilement mettre le mitigeur dans son emplacement. N’oubliez pas la pose d’un système de protection pour que votre lavabo ne soit pas détérioré dans quelques mois. Enfin, raccordez votre robinet mitigeur à l’alimentation en eau.

Toutefois, si vous souhaitez obtenir un conseil sur le choix de votre robinet ou sur son installation, choisissez une équipe expérimentée qui vous accompagnera à tout moment. Faites appel à vos plombiers le plus proches de chez vous. Vous êtes à Paris ? Le plombier à Paris 15 est entièrement à vous. Pour tous travaux de plomberie, cet artisan restera à chaque instant à votre écoute.

Profil du professionnel

Plombier professionnel, les détails sur le métier

Le plombier est responsable de toute l’installation sanitaire sur un chantier. Entrent dans cette fonction les tuyauteries pour alimenter toute la maison, que ce soit en eau, en gaz. Mais l’adduction s’accompagne également de l’évacuation. Il installe et répare également tout ce qui est chauffage et climatisation afin d’améliorer le confort.

Installation et réparation, première fonction du plombier

Le plombier professionnel est avant tout un installateur sanitaire. Avec ses connaissances en maçonnerie, il installe les appareils sanitaires dans la salle d’eau, ou la salle de bain, ainsi que dans la cuisine. Il encastre les tuyauteries dans les murs pour les baignoires, douche et évier pour les rendre plus charmants. Les canalisations apparentes gâchent un peu le rendu final. En tant que chauffagiste, il pose aussi les dispositifs de chauffage, que ce soit les chauffe-eaux ou les radiateurs dans toutes les pièces. Mais entre également dans ses fonctions la réparation. Il intervient sur des tuyaux bouchés, des appareils sanitaires défectueux, des robinets à remplacer. Bref, il effectue un suivi continu, de l’installation au dépannage.

Comment devenir plombier professionnel?

Le métier de plombier s’ouvre à tous ceux qui ont fini leur classe de troisième, après une étude de deux années. En obtenant un CAP, le plombier est immédiatement opérationnel pour intervenir au sein d’une équipe de BTP en tant qu’installateur. Il peut également continuer sa formation pour obtenir un brevet professionnel avec deux années supplémentaires, ou en optant pour une mention complémentaire avec une année. Le Bac pro de technicien de maintenance peut aussi ouvrir le chemin pour devenir plombier. Il peut choisir sa spécialisation, froid, chauffage, climatisation. Mais cette spécialisation n’empêche pas le plombier d’intervenir dans tous les autres domaines.

Conseils pour la pérennité du métier

L’expérience est le premier impératif. En tant que manuel, vous devez maîtriser votre art à la perfection. Il est toujours bon d’apprendre auprès des artisans expérimentés. Multipliez les stages pour compléter votre formation professionnelle. N’hésitez pas à vous inscrire en tant qu’apprenti avant d’obtenir le statut de salarié. Vous mettrez ces années d’expérience à votre profit.
Il ne suffit pas de réaliser des travaux de plomberie pour être un plombier professionnel. C’est aussi un métier qui nécessite des aptitudes de communication avec la clientèle. Vos services s’accompagnent nécessairement de conseils et de préconisations. Avec la multiplication des prestataires, vous devez développer un sens relationnel aigu. Des connaissances en marketing sont aussi importantes que le savoir-faire lui-même. Cette faculté est d’autant plus importante si vous projetez de vous mettre à votre compte.

Enfin, Il faut être multitâche pour pouvoir proposer un service aussi large que complet. Le mieux est d’être à la fois plombier, chauffagiste, et spécialiste du froid. Si vous vous cantonnez à une seule spécialité, vous réduisez votre champ d’intervention. La diversification est l’atout premier de la réussite. Vous voilà avec tous les conseils utiles pour faire décoller votre carrière. A vous de jouer !

 

entretenir sa plomberie
Les bons tuyaux

Entretenir sa plomberie soi-même

Si les gros œuvres nécessitent toujours de faire appel à un professionnel, certains petits travaux de plomberie sont tout à fait à votre portée. Au lieu d’appeler à chaque fois un plombier pour un tuyau bouché ou des petites odeurs, nous vous dévoilons quelques petites astuces plomberie du Weekend.

Le débouchage, tout ce qu’il y a de plus facile

Vous n’aurez pas besoin de grand-chose pour combattre les canaux bouchés. IL vous suffit d’avoir dans votre placard de l’ammoniaque. Prenez en un verre et mélangez-le avec de l’eau. En général 5 ou 6 verres d’eau suffit. Versez la solution là où c’est bouché. Laissez agir quelques 3 ou 4 minutes et faites couler l’eau en abondance. Normalement, les détritus qui ont bouchés votre évier ou votre lavabo devraient partir. Si vous n’avez pas d’ammoniaque, vous pouvez également utiliser du vinaigre blanc. Cette fois, mélangez le avec de l’eau chaude et ajoutez environ 250g de sel pour 25ml de vinaigre. Cela débouchera tout en enlevant les mauvaises odeurs. Bien sûr vous pouvez aussi utiliser la ventouse. Quand ces solutions n’arrivent toujours pas à bien évacuer l’eau, il y a une autre solution. Prenez la pompe de votre matelas ou de votre vélo. Utilisez-la pour souffler dans la canalisation récalcitrante. L’air à haute pression devrait pouvoir repousser les saletés qui s’accrochent aux parois.

Partir à la chasse aux fuites

Partir à la chasse aux fuites n’est pas ce qu’il y a de plus agréable mais il faut le faire, à la fois pour lutter contre le gaspillage et pour réaliser de l’économie. D’abord, il faut voir là où ça fuit. Habituellement, c’est la chasse d’eau qui est la plus difficile. Pour connaitre si elle fuit, mettez du papier dans vos toilettes sans l’immerger. S’il se mouille, c’est que vous avez une fuite. Peut-être qu’il y a de la saleté sur le joint. Pour essayer de l’enlever, tirez la chasse avec un bon coup et maintenez l’eau pour créer de la pression. Il est possible que le réservoir soit également trop plein. Pensez à réglez le flotteur pour stopper à bon niveau l’adduction. Ce n’est que si ces solutions échouent que vous pourrez envisager le remplacement de tout le mécanisme. Pour les robinets, il peut aussi s’agir de calcaire qui s’amasse sur les joints. La solution est toujours d’utiliser la pression. Ouvrez votre robinet à fond et laissez l’eau couler pendant quelques secondes à grande vitesse. Lorsque vous refermerez, tout devrait rentrer dans l’ordre. Par contre, si la fuite revient, alors c’est que votre robinet a réellement un problème. Sans doute qu’il est temps de le changer. Pour les canalisations et évacuations, les fuites sont aussi fréquentes. Avant de pouvoir les colmater, il faut savoir où est-ce que ça fuit. Rien de plus facile. Prenez un colorant alimentaire, différent de la couleur de votre tuyauterie. Versez-en généreusement dans les évacuations. Il vous sera plus facile de trouver la source de la fuite. Utilisez ensuite la bonne colle pour stopper la fuite. Et voilà nos quelques conseils plomberie, à vous de jouer. Il n’est pas difficile d’entretenir sa plomberie soi-même !

 

outil du plombier
Outils au cas où

L’équipement du plombier

Comme tout bricolage, la plomberie nécessite un équipement plus ou moins complet, certains étant absolument nécessaire tandis que d’autres facultatifs, mais toujours utiles. Que doit-on trouver dans la boite à outil d’un plombier, ce dossier vous présente tous les éléments que vous pouvez ou devez y trouver, depuis les tournevis et différents clefs aux chalumeaux lorsque vous vous attaquez à une installation au complet.

LES OUTILS DU PLOMBIER : LES BASIQUES

Ce sont les mêmes que pour un bricoleur, à savoir un jeu de tournevis, plat et cruciforme, la clé à molette pour que vous puissiez bien tout serrer, la scie pour ajuster la longueur de votre tuyauterie, et enfin la colle pour la jointure. Mais il ne faudrait pas oublier le mètre-ruban, et le niveau.

Commençons par le tournevis, c’est sans nul doute le premier outil dont vous devez disposer, de différentes tailles et de différentes formes. Sachez qu’il ne vous sert pas qu’à visser, même si c’est sa destination première. Vous l’utiliserez dans de nombreuses circonstances, jusqu’à curer votre canalisation s’il le faut, une petite astuce plomberie. Le plus important, c’est le tournevis plat. Mais l’idéal est d’avoir au moins les deux formes principales, plates et cruciformes. Les vis dits parker, sont difficiles à ouvrir avec une tête plate sans risquer d’abîmer le vis.

Il y a ensuite la clef à molette. C’est une clef plate ajustable. Elle sert pour les boulons et écrous de 4mm à 23mm, voire plus. Au lieu d’avoir tout un trousseau de clefs, lourdes et qui se dispersent facilement, une clef à molette suffira, c’est plus pratique. Les clefs Allen et étoiles sont aussi indispensables. Vous ne savez jamais sur quel genre de boulons vous allez tomber.

La scie est l’outil que vous devez ensuite vous procurer. Vous aurez besoin de faire quelques découpes pour obtenir la longueur de tuyau nécessaire, qu’il soit en cuivre ou en plastique. Mais au lieu d’utiliser la scie à métaux classiques, vous pouvez utiliser une coupe-tube spécialement faite pour la tuyauterie PER et PVC.

Enfin, pour éviter une fuite d’eau WC ou toute autre fuite, une bonne colle peut faire l’affaire. Il existe différentes colles, mais la colle joint serait l’idéal. En cas de réparation, vous pourrez toujours décoller les parties avec un peu de chaleur.

LES OUTILS DU PLOMBIER PROFESSIONNELS

Tous les outils basiques se retrouvent naturellement dans le coffret du plombier professionnel.

Pour procéder à une installation ou une réinstallation au complet, vous devez disposer d’un chalumeau. Cela peut sembler exagéré, pourtant, chauffer la tuyauterie est élémentaire. De différentes tailles, votre choix dépend du chantier auquel vous vous attaquez. Ajoutez dans votre coffret la pince à sertir pour les bagues. Il ne faudrait pas oublier la perceuse. Prenez un modèle multifonction pour alléger votre boite à outils autant que possible. Vous pourrez à la fois percer, meuler et parfaire la finition. Pour une canalisation encastrée, vous aurez besoin de quelques outils de maçonnerie, comme le burin et la tourelle. Prévoyez également un peu de plâtre, ce n’est jamais agréable de voir un mur abîmé. Soyez consciencieux et soignez la finition.

Cependant, sachez qu’ il existe quelques tâches que vous pouvez effectuer sans être un professionnel. Il est effectivement possible d’entretenir sa plomberie soi-même!  Plus vous aurez d’outils, plus facile sera votre tâche. N’hésitez pas à compléter petit à petit vos instruments.

Pour le professionnel, il vaut mieux avoir un équipement au complet et réactualiser continuellement ses connaissances sur les nouvelles technologies en plomberie. Vous serez plus à même de tout faire, rapidement et efficacement !

fuite d'eau
Confort & plomberie

Fuite d’eau, que faire ?

C’est toujours au moment inopportun que les problèmes de plomberie vous tombent dessus. Les fuites, c’est dans 75% des cas le problème qui survient. Pour ne pas risquer l’inondation, il faut réagir rapidement. Avant tout, pour éviter la propagation des eaux chez vous, coupez l’arrivée d’eau avec la vanne d’alimentation principale. En cas de besoin, coupez également l’électricité. Vous pourrez travailler en toute quiétude, sans peur d’électrocution. Cela étant fait, procédez maintenant par étape et suivant les cas de figure de fuite d’eau maison.

Robinet qui fuit, problème de joint

C’est le premier cas de figure et la fuite d’eau robinet est visible sans grande difficulté. Cela peut être dû à des saletés incrustées sur le joint. Remettez l’alimentation et envoyez l’eau au maximum pendant 10 secondes et fermez le robinet. Si le problème persiste, il faut procéder au changement de joint. Pour ce faire, dévissez la tête du robinet pour atteindre le joint défaillant et procédez à son remplacement. Changez le joint par un joint du même type et de même dimension. Votre problème devrait être résolu. Sinon, il faudra envisager le remplacement de tout le robinet.

Fuite avec le WC, réglage du flotteur

La fuite d’eau WC est liée la plupart du temps avec le système qui contrôle la chasse d’eau. Il est possible que l’eau déborde à cause du flotteur qui se détend avec le temps. Dans ce cas, vous pouvez le régler pour solutionner la fuite de chasse d’eau. Déposez le bouton qui actionne la chasse et enlever le couvercle pour atteindre le mécanisme. Sur le flotteur, vous avez une vis pour régler la hauteur et le tour est joué. Vérifiez ensuite si le réglage a réussi à arranger le problème. S’il s’agit du joint, vous allez devoir remplacer, ou le joint ou tout le mécanisme. Si vous êtes bricoleur, vous pourrez le faire vous-même en achetant les pièces de rechange chez votre quincaillier. Mais ne vous trompez pas avec les références. Si cela vous semble trop difficile, faites appel à un professionnel.

Canalisation et tuyauterie, colmatage provisoire

Un autre problème fréquent, c’est la fuite de canalisation d’eau. Elle s’accompagne souvent d’odeur nauséabonde. Pour identifier précisément la fuite, utilisez un colorant alimentaire et versez-en dans l’évier ou le lave main concerné. La fuite se marquera d’elle-même. Vous pouvez colmater la brèche à l’aide d’une bande anti fuite. Suivez juste les instructions détaillées qui l’accompagnent. Vous pouvez aussi utiliser du mastic de rebouchage, à étaler sur la partie endommagée. Attention, prenez votre temps et attendez que le mastic soit bien dur avant de réutiliser l’évier ou le lave main. Il s’agit bien évidemment d’une solution provisoire, jusqu’à ce que vous puissiez remplacer le tuyau d’évacuation.

Ces rebouchages peuvent également s’appliquer aux tuyaux d’alimentation. Mais avec la pression de l’eau, les bandes, tout autant que le mastic, ne risquent pas de tenir longtemps. Le plus vite possible, faites appel à un plombier pour qu’il répare le tuyau percé afin d’éviter de revivre une nouvelle fuite d’eau salle de bain. En outre, veillez à bien entretenir vos canalisations pour éviter les mauvaises surprises fréquentes.